Présentation du Dépôt SOREY

Situé à 15 km de Niamey dans la commune rurale de liboré dans le département de kollo sur la gauche de la RN1 en partant vers DOSSO ,Le dépôt de SOREY a ouvert ses portes le Décembre 1994 et a une capacité de 24 205m3 repartie en trois produits blancs (Super Sans Plomb, le Pétrole et le Gasoil) et un produit lourd (le fuel lourd).

Ces produits sont stockés dans des grands réservoirs appelés bacs d’une capacité de 8331 m3 pour le Super Sans Plomb, 607 m3 pour le Pétrole, 14254 m3 pour le Gasoil et 1013m3 pour le fuel lourd.  

Le dépôt est compose de 16 agent repartis entre six(6) agents de sécurité, deux(2) laborantins, deux(2) échantillonneurs quatre(4) main tenanciers, cinq(5) assistants comptables, deux (2) pupitreurs, un chauffeurs, une caissière, une infirmière, un jardinier, un chef de dépôt, un chef service exploitation, un chef service maintenance, un responsable de laboratoire et un responsable des opérations.

Le dépôt à une superficie totale de 142 hectares, le site est construit sur 10,6 hectares. La partie non construite est considérée comme une zone de sécurité.

Le dépôt possède deux parkings, un parking à l’entrée de 27 places, utilisé pour les courses en ville (les camions de livraison) et un parking extérieur de 150 places qui accueille les camions provenant de la cote ou de la SORAZ en attentes de dépotage.

Les sorties moyennes sont de l’ordre de 1540 m3 par jour soit 29 citernes de 50m3.

Vu la diversité de la capacité des camions citernes, le Dépôt Sorey peut enregistrer jusqu’à 90 chargement /jour.

Dans le cadre de lutte contre la fraude la Direction Générale a pris un certain nombres des dispositions dont les applications se font au niveau du dépôt SOREY, pour ce faire les citernes qui chargent à l’export à partir de la SORAZ destinés pour le Mali et le Burkina Faso sont désormais tenues de passer par le Dépôt Sorey qui récupère a partir de poste de pesage les document de chargement (BL) qu’il prépare pour remettre à la douane en vue d’organiser une escorte jusqu’aux postes frontaliers .