PRESENTATION ET MESSAGE DU DIRECTEUR GENERAL

QUI EST LE NOUVEAU DG DE LA SONIDEP ?

NOMAO  IBRAHIM est né en 1963 à Mouléla (Bambaye) dans la Région de Tahoua. Après l’école primaire de Mouléla de 1970 à 1975, il entrera au collège  de Tahoua.

De  1981 à 1983 il fréquenta  le Lycée Technique Dankassawa de Maradi où il décrocha son BAC F3  qui lui ouvrira les portes de l’institut polytechnique de Kharkov (U R S S ) en cycle préparatoire  avant d’obtenir en 1990 son diplôme d’Ingénieur  Electromécanicien avec mention ‘ excellente ‘à l’institut de Construction  des Machines Electriques  de Zaporojie en U R S S. Rentré au NIGER et après le service civique au C E G  3 et un bref séjour à la SNE il embrassera  la carrière d’enseignement en Mathématique dans plusieurs lycées de Niamey de  1994 à 1999. Dans le chemin politique il fut d’abord suppléant aux législatives de 1995 puis député en 1999l. Remarqué pour sa rigueur et son professionnalisme, il a été membre de plusieurs réseaux nationaux, régionaux et internationaux :

  • Membre du groupe de réflexion sur la réduction de la pauvreté au Niger avec le N.D. I
  • Membre du comité Ad hoc pour la prévention des conflits au Niger parrain de l’actuel CNDP
  • Membre du comité interparlementaire de l’UEMOA
  • Rapporteur de la Commission Nationale Indépendante (CENI ) en 2011
  • Observateur des élections pour l’UEMOA et la   CDEAO

En juin 2011 il fut appelé au  cabinet du Président de la République en qualité de Conseiller Principal à la Cellule Politique et Institutionnelle. Il sera nommée deux ans plus tard Ministre de l’Equipment poste qu’il occupa jusqu’au 02 Avril 2016. Officier de l’Ordre du mérite depuis 2003 , il fut  successivement commandeur de l’ordre National de Mérite en 2011 et Commandeur de l’ordre National à deux reprises en 2014 et 2016. Il est depuis le 29 juin 2016 le Directeur Général de la  nigérienne des hydrocarbures la SONIDEP.

NOMAO IBRAHIM est donc un averti de la chose publique. Ce polyglotte très expérimenté donnera sans doute à la SONIDEP la place qui lui revient.

 

MESSAGE  DU  DG A TOUT LE PERSONNEL

La mission de la SONIDEP à sa création le 20 Janvier 1977 était d’assurer l’approvisionnement régulier du NIGER en produits pétroliers et dérivés et gérer le stock de sécurité de ce  pays continental  non producteur de pétrole.

Aujourd’hui avec l’avènement du pétrole nigérien un nouveau contexte énergétique s’ouvre pour notre pays  et un  nouveau challenge pour la SONIDEP qui passe désormais du statut de société importatrice à celui de société exportatrice. En effet, la SONIDEP exporte à part égale avec la SORAZ le surplus de production qui n’a pas été consommé sur le marché Nationale.

Je viens avec la détermination de faire progresser la SONIDEP dans son rôle, sa place et son statut de la première société nationale. Pour cela il va falloir compter sur vous et votre engagement. Je vous invite à persévérer dans la voie de l’excellence. Nous avons déjà la triple certification :

  • QUALITE: dans la satisfaction du client
  • SECURITE: pour nos agents et nos installations
  • ENVIRONNEMENT: notre environnement, celui des voisins et enfin pour les générations futures

Nous sommes en train d’aller vers un système de management de l’énergie c’est-à-dire se conformer aux exigences de la norme ISO 5001

Nous entretenons un dialogue permanent avec nos principaux partenaires pour éviter des relations conflictuelles. L’un de mes objectifs à mon arrivée à la tête de la SONIDEP était de trouver un accord additionnel avec la SORAZ dans le but d’optimiser nos enlèvements. Cet accord nous permettra d’avoir une meilleure santé financière. La bonne santé financière c’est aussi le recouvrement des créances de la société.

Le dialogue nous a permis de formaliser nos relations avec nos plus gros clients que sont les marqueteurs. Nous avons en effet signé le 31 Mars  2017   les conventions commerciales pour mieux sécuriser nos relations et éviter les confits.

Des grands chantiers restent encore ouverts :

  • La lutte contre la fraude qui est la grande menace pour la survie de notre société et toute la filière pétrolière
  • Le renforcement de contrôle dans le transport des hydrocarbures afin de réduire les risques d’incidents

A l’interne nous venons de restructurer la société dans son organisation et son fonctionnement pour être plus efficace dans nos actions. L’amélioration de notre outil de production va continuer.

Je souhaite la paix et la sécurité pour notre pays car il n’y a pas de développement sans sécurité