L’environnement interne et externe marqué par la recrudescence d’événements aussi bien structurels que conjoncturels impose aux Etats des stratégies adaptées et des politiques cohérentes répondant à tous points de vue, aux préoccupations de l’heure et à l’épanouissement des citoyens.

Le secteur énergétique, vecteur de l’industrie et de l’économie des Etats Africains n’est pas épargné. Au Niger, cette situation est vécue avec beaucoup d’optimisme au regard des potentialités énormes liées à:
-L’accession au pouvoir, par voie des urnes, des autorités de la 7ème république;

-la création du Ministère de l’Energie et du Pétrole;

-Le démarrage des activités de la raffinerie de Zinder;

-Le développement du Gaz domestique;

-Le développement et la diversification de la prospection pétrolière.

La SONIDEP, société d’Etat va jouer un rôle prépondérant dans le nouveau contexte d’appartenance aux pays producteurs et exploitants de produits pétroliers. Cette situation nous donne l’occasion de nous positionner fermement sur le marché international et sur celui de la sous région par la déclinaison des objectifs stratégiques suivants:

-la rentabilité de nos activités par l’amélioration continue de nos performances;

-la modernisation de nos installations et le développement de nos capacités de stockage;

- la fluidité, la rapidité et l’efficacité de notre système d’information. Pour atteindre ces objectifs la mobilisation de l’ensemble du personnel de la sonidep et la mise à disposition de moyens conséquents pour le renouvellement de notre certification constituent à mes yeux des actions prioritaires afin de faire de la sonidep le fleuron de l’économie nationale et une référence pour les entreprises de la sous-région.