A la découverte de la SONIDEP…

Aujourd’hui la Direction de la  Logistique et du Stockage;

DIRECTION LOGISTIQUE ET STOCKAGE (DLS)
MISSION :
La Direction de la logistique et stockage est responsable de l’approvisionnement régulier en produits pétroliers de la SONIDEP, en rapport avec les prévisions de consommation intérieures du Niger.
Elle est également responsable en collaboration avec les dépôts et Représentations de la gestion des stocks et la livraison des produits pétroliers de la SONIDEP. Elle s’occupe enfin de la maintenance et la sécurité des installations.
A cet effet elle doit :
• Assurer l’approvisionnement, l’acheminement des produits pétroliers ;
• Définir et mettre en œuvre la politique logistique de la SONIDEP ;
• Coordonner en rapport avec la Direction Commerciale et Marketing(DCM) la livraison des produits pétroliers et les activités de la gestion des stocks ;
• Assurer la maintenance et la sécurité des installations ;
La Direction de la Logistique et de Stockage est une Direction « opérationnelle ‘’organisée et composée des services rattachés et est Responsable devant la Direction Générale de :

• La Gestion des produits pétroliers, notamment la réception, le stockage des produits pétroliers et de leur livraison aux clients sur l’ensemble du Territoire National ;
• La Gestion des produits pétroliers (Approvisionnement et acheminement) sur l’ensemble du Territoire National ;
• Des Relations avec les partenaires extérieures(les transporteurs, l’Administration des Douanes, Transitaires et autres Ministères) ;
• Satisfaire les besoins en approvisionnement des dépôts à 100% ;
• 0 arrêt dépôt (rupture de stock) ;
• Analyser les données de tous les dépôts et représentations ;
• Maîtriser à 100%les pertes d’exploitation ;

1. Les différents services de la Direction Logistique et du Stockage
Nous vous présenterons les différents services de la Direction de la Logistique et du Stockage dans les prochains numéros du Pétrolier. Dans ce numéro nous allons vous parler des Dépôts des produits pétroliers et des Représentations. C’est quoi un dépôt de produits Pétroliers ? C’est quoi une Représentation ? C’est à ces questions que nous allons tenter de répondre à travers cet article pour vous permettre chers lecteurs de bien comprendre ce que la SONIDEP a de plus important dans le cadre de ses activités.
1.1 Le dépôt

Un dépôt c’est l’endroit où les produits pétroliers sont stockés dans des réservoirs avant leur sortie au fur et à mesure que les clients (les stations-service ; les chantiers ou des dépôts colis) lancent les commandes d’achat et aussi la garde du stock de sécurité.
C’est un établissement classique à caractère dangereux, insalubre ou incommode construit dans les règles de l’art suivant les règles internationales d’aménagement et d’exploitation des dépôts d’hydrocarbure. Il est destiné pour les fonctions d’emplissage (déchargement), stockage et livraison (chargement) des produits pétroliers.
Un dépôt d’hydrocarbure comporte essentiellement les éléments suivants :
• -Zone de stockage comportant les réservoirs et cuvettes de rétention
• -Zones de pompéries d’hydrocarbure comportant les différents groupes électropompes (livraison, réception), les dalles (livraison, réception) et le hangar de protection ;
• -Zones de mouvements comportant le poste de déchargement, poste de chargement, bras de chargement, passerelles, hangar de protection ;
• -Réseaux huileux composés des regards et caniveaux conduisant les égouts au décanteur ;
• -Réserves d’eau de lutte contre l’incendie(en réservoir et/ou bâche) ;
• -Moyens de lutte contre l’incendie (fixes et mobiles)
• -Réseau d’eau de pré mélange et brute de lutte contre l’incendie ;
• -Différentes installations techniques et locaux d’asservissement ;
• Un Réseau maillé reliant à la terre l’ensemble de ces installations techniques ;
Sans préjudice des dispositions réglementaires concernant l’hygiène et la sécurité des travailleurs, un règlement complété par des consignes est établi.
Ces consignes visent à assurer la sécurité permanente des travailleurs et la protection des installations d’hydrocarbures, à prévenir les accidents et à limiter les conséquences. Elles spécifient les principes généraux de sécurité à suivre concernant :
• -Le mode opératoire ou procédure opérationnelle d’exploitation ;
• -Le matériel de protection collective ou individuelle et son utilisation ;
• Les mesures à prendre en cas d’accident ou d’incendie ou en cas de fuite ou rupture de conduite sans incendie ;
La SONIDEP dispose de sept (7) dépôts de produits pétroliers à travers le pays  ;
1. Dépôt de SOREY situé à Niamey
2. Dépôt de Dosso
3. Dépôt de Tahoua
4. Dépôt de Maradi
5. Dépôt de Zinder
6. Dépôt de Diffa
7. Dépôt D’Agadez

Plusieurs fonctions sous la responsabilité du chef de dépôt sont incontournables dans la gestion d’un dépôt pétroliers, les une plus importantes que les autres :
l’administration
C’est ici que toutes les entrées et les sorties des produits sont programmées et exécutées. Les assistants comptables ont en charge l’établissement des bons de chargement et de déchargement ainsi que l’établissement des bons de livraison et des feuilles de coulage. C’est à ce niveau le suivi du stock au jour le jour.
Les opérations
C’est Ici on manipule les produits aussi bien au chargement qu’au déchargement par les opérateurs extérieurs.

La  Maintenance
L’exploitation d’un dépôt exige un entretien et un suivi rigoureux de la part des techniciens. L’arrêt du dépôt suite à une panne n’est pas acceptable. Un planning d’entretien est élaboré chaque année. Le remplacement des pièces de rechange obéit à ce programme établi suivant la durée de vie de ces dernières.
Le Laboratoire
Le contrôle de la qualité des produits est obligatoire avant tout dépotage. Le même travail est effectué à la sortie de ces mêmes produits pour s’assurer que leur qualité n’a pas été altérée lors du stockage.
NB. Dans un dépôt chaque produit est stocké dans les réservoirs dédié à sa catégorie
La sécurité
La sécurité n’a pas de prix a-t-on coutume de le dire. Cette doctrine a tout son sens dans un dépôt de produits pétroliers ou des matières inflammables sont stockées. Si un incendie arrive c’est la catastrophe. C’est pourquoi chaque dépôt est équipé d’un dispositif de lutte contre le feu.
L’eau
Des réserves d’eau capables de fournir le débit règlementaire pour lutter contre l’incendie au moins une heure et demi (1 H 30) avant le secours des sapeurs-pompiers de la localité.
Fournir le débit nécessaire pour lutter contre l’incendie signifie

Les mousses
Toujours dans le cadre de la lutte contre le feu, un dépôt doit disposer des réserves en mousses. La mousse c’est un mélange d’eau et de produits émulsifiant. Elles doivent être placées en des endroits de manière à pouvoir être rapidement et facilement mis en œuvre. Les commandes de toutes les installations fixes de lutte contre l’incendie doivent être signalées à l’aide d’inscription visible de loin.
Tout le personnel des dépôts doit être entrainé périodiquement, au cours d’exercices organisés à la cadence d’une fois par mois. Les agents de sécurité doivent faire cet exercice au feu réel au moins tous les deux (2) ans. Un camion incendie est un plus pour les dépôts car on peut le déplacer au besoin c’est-à-dire aller sur le feu et l’affronter directement.
L’environnement
I l n’y a pas que le feu qui peut être source de soucis dans un dépôt. Il y a la pollution de l’environnement par les eaux qui circulent autour des postes des opérations. Dans le cadre de l’exploitation du dépôt des eaux sont en effet rejetées dans la nature. Ces eaux proviennent de plusieurs sources :
• Les égouttures des dépôts de chargement ou déchargement
• Les purges des réservoirs
• Les eaux de ruissellement provenant des cuvettes de rétention
Toutes ces eaux sont cueillies dans des décanteurs situés à côté des postes des opérations. Ce sont ces décanteurs qui permettent de séparer les eaux polluées des eaux pouvant servir à quelque chose comme l’arrosage des jardins ou autre. Les eaux polluées sont traitées et contrôler dans le laboratoire avant leur rejet dans la nature.
C’est ce souci de ne pas compromettre l’avenir des générations futures qui a poussé la SONIDEP dans la démarche environnementale. Elle est certifiée Qualité Sécurité Environnement depuis 2015
1.2 Les représentations
Les Représentations SONIDEP sont au nombre de trois ; la représentation de Cotonou
la représentation de Lomé et la représentation de Soraz à Zinder.

Elles sont créés à côté des dépôts qui ne sont pas la propriété de SONIDEP et qu’elle utilise pour ses mouvements des produits pétroliers. En effet les personnels de ces Représentations ont en charge le suivi des emplacements (dépotage), les stocks et les enlèvements ou chargements des produits pétroliers en transit vers le Niger dans ces dépôts (côtiers/SORAZ) n’appartenant pas à la SONIDEP.
Si les dépôts sont construits pour stocker les produits, à la représentation le travail consiste à gérer les produits appartenant à la SONIDEP mais qui se trouvent être logés dans le stock d’un autre opérateur. Par exemple les représentations de Lomé et Cotonou suivent et gèrent les produits de la SONIDEP qui sont logés dans les bacs des pétroliers comme L’ORYX .SONACOP qui sont au Benin et à Lomé c’est la S T L qui gère les stocks de la SONIDEP. Avant la découverte du pétrole au Niger ce sont tous les produits achetés par la SONIDEP qui sont dépotés à la cote avant d’être remontés sur le Niger par des camions citernes. Maintenant que l’essence et le Gaz oïl sont sur place à la SORAZ ; seul le Jet A1 est remonté à partir des ports côtiers. Le travail des représentations est le suivi rigoureux de nos stocks et faire remonter avec efficacité ces produits vers le Niger à partir des camions citernes.
La représentation de la SORAZ qui est différentes des autres représentations, se charge quant à elle de suivre les chargements des citernes que nous envoyons dans le cadre d’approvisionnement de nos dépôts ou des enlèvements pour le compte de la vente à l’export.

SALIFOU OUMAROU

 

 

 

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *